L'Allemagne restreint l'usage du vaccin AstraZeneca pour les moins de 60 ans

·2 min de lecture

Plusieurs pays ont suspendu la vaccination avec le sérum AstraZeneca pour les moins de 60 ans, dont la Suède, la Finlande, l'Islande, et la France. L'Allemagne a pris la même décision mardi après plusieurs cas de formation de caillots sanguins, ont annoncé mardi les ministères de la Santé régionaux et fédéral.

L'Allemagne va réserver l'usage du vaccin AstraZeneca aux personnes âgées de plus de 60 ans après plusieurs cas de formation de caillots sanguins, ont annoncé mardi les ministères de la Santé régionaux et fédéral. Les moins de 60 ans qui le souhaitent pourront toutefois décider de recevoir le vaccin, mais seulement après "consultation d'un médecin pratiquant la vaccination (…) et une analyse personnalisée des risques", ont indiqué les ministres des 16 régions allemandes et le ministre fédéral dans un communiqué à l'issue d'une réunion.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mardi 30 mars

Pour les moins de 60 ans ayant déjà reçu une première dose avec ce vaccin, les ministres leur laissent le choix : soit de se faire injecter une deuxième dose, soit d'attendre la recommandation de la commission vaccinale (STIKO) prévue fin avril. La chancelière Angela Merkel et le ministre de la Santé Jens Spahn doivent tenir plus tard une conférence de presse sur ce sujet.

Suspicions dans plusieurs pays

La STIKO avait annoncé peu auparavant sa décision de "recommander le vaccin d'AstraZeneca désormais seulement aux plus de 60 ans". Cet avis s'appuie sur "les données actuellement disponibles montrant l'apparition rare, mais très grave de thromboses comme effet secondaire" touchant "essentiellement des personnes de moins de 60 ans entre 4 et 16 jours après la vaccination", avait-elle précisé.

Ce vaccin anti-Covid est l'objet de suspicions dans plusieurs pays après...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :