L'Allemagne prépare une «stratégie de sécurité nationale» avec ses citoyens

Depuis la guerre en Ukraine, l'Allemagne s’est lancée dans une démarche inédite : établir une « stratégie de sécurité nationale », en faisant notamment appel à ces citoyens.

De notre correspondante à Berlin,

Dans sept communes d’Allemagne, 50 habitants ont à chaque fois été tirés au sort pour participer à des ateliers autour de la sécurité et de la défense. Des retraités, des étudiants, des cadres, des employés, c’est-à-dire un panel représentatif de la société.

« Comment rendre l’armée allemande plus attractive ? Faut-il restaurer le service militaire ? Comment protéger la démocratie ? Comment assurer l’approvisionnement en ressources ? » Voilà le type de sujets sur lesquels ces citoyens ont du plancher et formuler des propositions concrètes. Toutes leurs idées vont alimenter un document qui fera référence : une « stratégie de sécurité nationale » dont l’Allemagne veut se doter pour la première fois.

Une peur de la guerre nouvelle en Allemagne

Aucun des participants n’est expert en politique étrangère et c’est bien le souhait du gouvernement : intégrer dans sa stratégie non seulement le besoin de défendre l’Allemagne en tant qu’État, mais aussi les gens qui y vivent, en tenant compte de leurs aspirations et de leurs inquiétudes.

À travers cette « stratégie de sécurité nationale », c’est en fait une nouvelle boussole que les Allemands sont en train de chercher pour s’orienter, pour trouver leur place, leur rôle, dans la nouvelle ère géopolitique ouverte par l’invasion russe en Ukraine.

►À lire aussi : L’Allemagne livre les premiers blindés Guépard à l'Ukraine


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles