L'Allemagne ne compte pas fournir des troupes de combat au Sahel

·1 min de lecture
L'ALLEMAGNE NE COMPTE PAS FOURNIR DES TROUPES DE COMBAT AU SAHEL

BERLIN (Reuters) - L'Allemagne n'entend pas fournir de troupes pour des missions militaires au Sahel autres que celles auxquelles elle participe déjà, a déclaré mardi son ministre des Affaires étrangères, malgré les appels de la France à un engagement allemand dans des opérations de combat contre les islamistes armés.

"L'Allemagne participe avec de nombreux soldats aux deux missions internationales au Sahel, l'EUTM ainsi que la Minusma", a dit Heiko Maas à l'issue du sommet G5 Sahel regroupant les dirigeants de cinq pays de la région et leurs alliés, dont le président français Emmanuel Macron.

"Pour le moment, nous n'avons pas l'intention de nous engager dans d'autres missions au-delà de cela mais plutôt de nous concentrer sur ce que nous faisons déjà", a-t-il ajouté.

L'EUTM est la mission de l'Union européenne de formation des forces nationales de ces cinq pays et la Minusma est la mission de l'Onu au Mali.

Dans le communiqué publié à l'issue de ce sommet G5 Sahel, il est écrit que le contingent de l'Allemagne, qui commandera l'EUTM au second semestre 2021, "pourra atteindre 450 personnes".

(Sabine Siebold; Version française Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot)