L'Allemagne face à une troisième vague de l'épidémie de COVID, dit Merkel

·1 min de lecture
L'ALLEMAGNE FACE À UNE TROISIÈME VAGUE DE L'ÉPIDÉMIE DE COVID, DIT MERKEL

BERLIN (Reuters) - L'Allemagne fait actuellement face à une troisième vague de l'épidémie de coronavirus, a déclaré la chancelière Angela Merkel aux élus de son parti conservateur, selon des propos rapportés mardi à Reuters par deux personnes présentes à la réunion.

"Nous sommes désormais dans la troisième vague", a-t-elle dit, selon ces sources, prévenant que les restrictions sanitaires en vigueur depuis la fin d'année dernière et prolongées jusqu'au 7 mars devront être levées avec précaution et graduellement.

La fermeture des commerces non-essentiels et les contrôles frontaliers avec l'Autriche et la République tchèque, où ont été signalés des foyers épidémiques avec des variants plus contagieux du virus, ont aidé l'Allemagne à abaisser le nombre de nouvelles contaminations quotidiennes.

Mais le lent déploiement des vaccins et le risque d'une flambée des cas de variants déjà recensés en Allemagne pourraient compliquer un allègement des mesures sanitaires.

"Nous ne pouvons pas nous permettre des hauts et des bas", a déclaré Angela Merkel aux participants à la réunion, laissant entendre qu'elle voulait qu'un retour à la vie normale soit effectué prudemment afin d'éviter de devoir réimposer des mesures de confinement si le nombre d'infections venait à nouveau à croître.

D'après les sources, la chancelière a également préconisé une augmentation des capacités de dépistage pour permettre de rendre plus durable un retour à la vie normale.

(Andreas Rinke; version française Jean Terzian, édité par Jean-Stéphane Brosse)