L'Allemagne dit non à la fin des moteurs thermiques

L'Allemagne dit non à la fin des moteurs thermiques

Les négociations sur la fin des moteurs thermiques en 2035 ne font que commencer. Et déjà, les désaccords sont nombreux. Comme nous vous l'indiquions à la suite du vote du Parlement européen, les pays de l'UE discutent désormais sur les conditions d'application de ce texte. Si la très grande majorité des pays européens sont pour développer rapidement l'énergie électrique, certains souhaitent également garder une part de véhicules thermiques.

Moteurs thermiques : l'Allemagne divise en Europe

C'est le ministre des Finances, M.Christian Lindner, qui a fait savoir que l'Allemagne était contre une ratification du texte tel qu'il est présenté aujourd'hui. Le gouvernement allemand souhaite en effet conserver une part de voitures thermiques en circulation. Un petit pourcentage de véhicules neufs thermiques disponibles à la vente est encore en discussion entre les pays membres. Notamment pour les modèles hybrides rechargeables. Ces derniers sont actuellement concernés par l'interdiction de vente sur le marché du neuf à partir de 2035.

Si l'Allemagne a fait savoir qu'elle était contre la ratification du texte en la matière, elle a également affirmé qu'elle souhaitait un développement plus rapide des véhicules électriques. Une position qui fait grincer quelques dents en Europe. En effet, plusieurs pays européens seraient agacés de voir le gouvernement allemand faire double jeu sur la question de l'interdiction des moteurs thermiques en 2035. Car pour certains, l'Allemagne vise surtout à défendre les seuls intérêts de ses constructeurs.

Avec des marques très développées sur la voiture électrique comme Mercedes, Volkswagen et BMW, le gouvernement allemand...Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles