L'Allemagne crée un minimum vieillesse pour les plus pauvres

1 / 2

L'Allemagne crée un minimum vieillesse pour les plus pauvres

A l’heure où la France se déchire sur la réforme des retraites, le gouvernement allemand s'accorde sur un minimum vieillesse pour les plus pauvres. D’après le projet de loi retenu, environ 1,3 million de retraités pourront bénéficier d’un supplément à leur faible pension, et ce dès 2021.

Une coiffeuse ayant cotisé 40 ans au niveau du salaire minimum devrait ainsi voir sa retraite passer de 512 euros aujourd'hui à 960 euros par mois.

1,3 milliard d'euros par an

Cette mesure va coûter 1,3 milliard d'euros par an à l’Etat, et devrait surtout être dirigé vers l’Est du pays, plus pauvre que l’Ouest. Il profitera également "surtout aux femmes", note le ministre social-démocrate du Travail Hubertus Heil, qui portait ce projet. Elles représentent en effet 70% des personnes appelées à bénéficier du relèvement, notamment dans le secteur des services peu rémunérés comme la gastronomie.

Ce projet a difficilement vu le jour. Il partait du constat que certains retraités se retrouvaient, malgré toute une vie de labeur, avec une pension inférieure à l’aide sociale. Les conservateurs CDU et CSU voulaient au départ faire dépendre le relèvement de la retraite du patrimoine total des pensionnés, ce que refusaient les sociaux-démocrates. Il sera finalement conditionné au revenu.

Pour bénéficier de l’aide, le retraité devra avoir cotisé au moins 33 années et ne pas percevoir plus de 1.250 euros de pensions de retraite, ou 1.950...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi