L'Allemagne active le niveau d'alerte sur le gaz face à la baisse des livraisons russes

© AFP

L'Allemagne a activé jeudi le "niveau d'alerte" de son plan d'urgence visant à garantir son approvisionnement en gaz, rapprochant le pays d'une situation de rationnement, dans le sillage de la baisse de 60% des livraisons de Moscou via le gazoduc Nord Stream. "Nous sommes dans une crise gazière. Le gaz est désormais une ressource rare", a déclaré le ministre de l'Économie Robert Habeck lors d'une conférence de presse. Le gouvernement pourra dans ce cadre "soutenir" les acteurs du marché pour faire face aux prix élevés.

>> LIRE AUSSI -  Guerre en Ukraine : le pays est suspendu à la décision sur sa candidature à l'UE

Deuxième étape du dispositif sur l'approvisionnement en gaz allemand

Il s'agit de la deuxième étape du dispositif sur l'approvisionnement en gaz allemand, activé en mars dernier, suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie. La troisième et dernière étape de ce plan basé sur un modèle de l'Union Européenne, le "niveau d'urgence", permettrait à l'État d'organiser un rationnement afin répartir les volumes entre particuliers, administrations, industrie. La décision fait suite à la baisse de 60%, depuis la semaine dernière, des livraisons de gaz via Nord Stream vers l'Allemagne du groupe russe Gazprom, qui argue d'un problème technique.

Mais pour le gouvernement allemand, il s'agit d'une "décision politique", destinée à peser dans le bras de fer entre Moscou et les pays occidentaux sur la guerre en Ukraine. Cette décision a eu un lourd impact sur plusieurs pay...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles