L'Algérie va bloquer la reprise d'actifs d'Anadarko par Total

L'ALGÉRIE VA BLOQUER LA REPRISE D'ACTIFS D'ANADARKO PAR TOTAL

ALGER (Reuters) - La compagnie publique Sonatrach va bloquer le projet d'acquisition par Total des actifs d'Anadarko en Algérie, a déclaré mercredi le ministre algérien de l'Energie cité par l'agence APS.

Le ministre, Mohamed Arkab, a déclaré "l'incompatibilité" de cette transaction avec la législation algérienne. "En conséquence, Sonatrach exercera son droit de préemption sur les intérêts détenus par Anadarko en Algérie", précise un communiqué du ministère cité par APS.

Total a annoncé début mai la signature d'un accord avec l'américain Occidental Petroleum en vue du rachat pour 8,8 milliards de dollars (7,9 milliards d'euros) des actifs pétroliers et gaziers du groupe Anadarko en Algérie, au Ghana, au Mozambique et en Afrique du Sud, dans le cadre d'une OPA d'Occidental Petroleum sur Anadarko.


(Lamine Chikhi; version française Bertrand Boucey, édité par Sophie Louet)