L'Algérie interdit le survol de son territoire aux avions militaires français

·1 min de lecture

Les tensions entre la France et l'Algérie ne cessent de s'envenimer depuis la semaine dernière.

L'Algérie interdit le survol de son territoire aux avions militaires français, indique l'armée française. Cela concerne ceux qui empruntent d'habitude son espace aérien pour rejoindre ou quitter la bande sahélo-saharienne, où sont déployées les troupes de l'opération antijihadiste Barkhane, a indiqué dimanche un porte-parole de l'état-major français.

"Ce matin, en déposant les plans de vol de deux avions, nous avons appris que les Algériens fermaient le survol de son territoire aux avions militaires français", a déclaré à l'AFP le colonel Pascal Ianni, confirmant des informations révélées par le quotidien Le Figaro. Selon lui, toutefois, "cela n'affecte ni les opérations ni les missions de renseignement" menées par la France au Sahel.

Des tensions persistantes entre les deux pays

Cette restriction intervient au lendemain de l'annonce par Alger, samedi 2 octobre, du "rappel immédiat pour consultation" de son ambassadeur à Paris. En cause: les déclarations attribuées au président français Emmanuel Macron, évoquant notamment "un système politico-militaire" au pouvoir à Alger. 

Quelques jours plus tôt, la décision du gouvernement français de réduire de moitié les visas accordés aux Algériens souhaitant se rendre en France avait déclenché la colère d'Alger. 

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Expulsions : Paris met la pression, moins de visas pour le Maroc, l'Algérie et la Tunisie :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles