L'Algérie dissout son parlement, convoque des élections anticipées

·1 min de lecture
L'ALGÉRIE DISSOUT SON PARLEMENT, CONVOQUE DES ÉLECTIONS ANTICIPÉES

ALGER (Reuters) - Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé jeudi la dissolution de la chambre basse du Parlement et a appelé à des élections anticipées.

Abdelmadjid Tebboune a annoncé un remaniement ministériel dans les prochaines 48 heures lors d'une allocution télévisée.

"J'ai décidé de dissoudre l'assemblée et d'appeler à de nouvelles élections afin de construire de nouvelles institutions", a-t-il déclaré sans toutefois donner de date pour la tenue des élections.

Les membres de la chambre basse du Parlement avaient été élu en 2017, lorsque les alliés d'Abdelaziz Bouteflika, prédécesseur d'Abdelmadjid Tebboune, bénéficiaient de la majorité.

Abdelmadjid Tebboune a précisé que cette décision faisait partie de réformes visant à donner plus de pouvoir au parlement.

(Hamid Ould Ahmed, version française Camille Raynaud)