L'album dédicacé par John Lennon à son assassin est mis aux enchères

Il y a 32 ans, John Lennon se faisait assassiner par un déséquilibré qui venait juste d'obtenir un autographe de la star des Beatles. Cet album dédicacé est mis en vente.

L'album que John Lennon a signé à son futur assassin Mark David Chapman est mis en vente. Il y a 32 ans en effet, le 8 décembre 1980 exactement, l'ex-leader des Beatles périssait sous les balles d'un de ses fans hardcore, 4 heures seulement après la séance de dédicace de son exemplaire de Double Fantasy, enregistré avec sa compagne Yoko Ono. Emprisonné à vie, Chapman, qui se voit systématiquement refuser la liberté correctionnelle depuis 2000, croupit toujours au centre correctionnel d'Attica. En revanche, le fameux disque dédicacé est toujours à l'air libre, aiguisant la curiosité des passionnés les plus fétichistes.

Le morceau "Kiss Kiss Kiss", chanté par Yoko Ono sur l'album Double Fantasy : Cet exemplaire de l'album Double Fantasy a servi de pièce à conviction pendant le procès du déséquilibré Chapman, puis a été conservé pendant près de 20 ans par l'homme qui l'avait trouvé dans un pot de fleur, devant l'Hotel Dakota à New York où résidait et a péri Lennon. Vendu une première fois en 1999, l'objet morbide est à nouveau mis aux enchères pas la compagnie Moments In Time. "Je n'ai jamais vu un objet avec une telle histoire", s'enthousiasme le porte-parole de la compagnie et agent de vendeur : "rapports de police, documents avec empreintes digitales, lettres aux Procureur du district, et ça continue encore et encore".

Si l'objet vous intéresse pour une liste de Noël, des photos sont disponibles sur le site de Moments In Time. Pas le prix, en revanche.

Retrouvez cet article sur fluctuat.net

Des lettres d'amour autographes de Mesrine aux enchères
Ce que le FBI cachait sur John Lennon
5 chansons clash qui ne sont pas du rap
Yesterday des Beatles transformée en BD suicidaire

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.