L'Albertina Modern, antenne contemporaine de l'Albertina de Vienne, a enfin pu ouvrir ses portes

Valérie Oddos

L'Albertina a enfin pu ouvrir sa nouvelle antenne consacrée à l'art moderne et contemporain. L'inauguration de l'Albertina Modern, qui aspire à être une référence parmi les grands musées internationaux, était prévue pour le 13 mars. Elle avait été annulée en raison de la crise du coronavirus. Le nouveau musée accueille finalement le public depuis le 27 mai.

A l'origine, l'Albertina était un musée d'art graphique, dont les collections comptent aujourd'hui plus d'un million de dessins, gravures et aquarelles des plus grands artistes, d'Albrecht Dürer à Edouard Manet, de Michel-Ange à Gustav Klimt ou Egon Schiele.


Présenter les collections contemporaines

Depuis, et sous l'impulsion de son directeur Klaus Albrecht Schröder, en fonction depuis 2000, l'Albertina a largement étendu ses collections à la peinture et à la sculpture moderne et contemporaine, ainsi qu'à la photographie.


L'Albertina a reçu ces dernières années plusieurs donations qui ont posé la question d'un lieu spécifique pour exposer ses collections d'art contemporain. En 2018, la famille Essl faisait don au musée de ce qui lui restait de sa collection, tandis que l'autre partie, possédée par l'industriel Hans Peter Haselsteiner, était déposée en prêt de long terme pour 27 (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi