"Laissez-nous travailler !" : l’appel d’un restaurateur lyonnais, exaspéré de devoir rester fermé jusqu’au 20 janvier

franceinfo
·1 min de lecture

"Il faut arrêter de nous pointer du doigt comme les vilains petits canards", s’exaspère Christophe Marguin, restaurateur lyonnais et président de l’association des Toques blanches Lyonnaises sur franceinfo mercredi 25 novembre. Le président Emmanuel Macron a annoncé, dans son allocution mardi soir, que les restaurants ne pourront pas rouvrir avant le 20 janvier prochain. "On fait tout ce qu'on nous demande, on ne dit rien, on n'est contre rien, mais laissez-nous travailler!" réclame-t-il.

franceinfo : Que retenez-vous des annonces d’Emmanuel Macron ?

La chose que je retiens ce matin, c'est que ça fait plus de 160 jours que nous serons fermés. C'est inadmissible.

"Trouvez-moi une entreprise qui est capable de tenir 160 jours sans rentrées d'argent ! La situation peut devenir vraiment très critique pour l'ensemble des gens de notre métier. Il faut arrêter de parler des aides."

Christophe Marguin, restaurateur lyonnais

à franceinfo

Tout le monde sait que c’est très compliqué d’avoir des aides. On n’est jamais dans la bonne case. Il faut arrêter d’annoncer des aides, annoncez-nous qu’on peut travailler, c’est tout ce qu’on demande.

Les restaurants sont des lieux où par définition on ne peut pas porter de masques. Vous comprenez tout de même la décision d'un point de vue sanitaire ?

Non, parce que nous, on a tout appliqué. On a tout (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi