Laissez-vous tenter par « Le Dernier Voyage »

·1 min de lecture
Le Dernier Voyage, de Romain Quirot.
Le Dernier Voyage, de Romain Quirot.

Un monde postapocalyptique. La Terre menacée par un gros astre rouge. Des voitures volantes et des gros flingues à la Blade Runner. Des petites araignées-espions métalliques à la Minority Report. Une monstrueuse tempête en plein désert à la Mad Max : Fury Road? Non, nous ne sommes pas dans un blockbuster hollywoodien, mais bel et bien dans une production française, monsieur ! Le Dernier Voyage, premier long métrage de Romain Quirot, adapté de son propre court métrage Le Dernier Voyage de l'énigmatique Paul W.R., tourné en 2015, fait parler de lui depuis sa sortie, le 19 mai, pour une excellente raison : c'est une bonne surprise. Dégainé en mode kamikaze par son distributeur, Tandem, le jour de la réouverture des salles, le 19 mai, le projet faisait un peu trembler par l'inévitable tension entre ses ambitions et la modicité de son budget (3,5 millions d'euros : des clopinettes au vu du sujet), mais aussi par le piteux CV de l'Hexagone en matière de science-fiction à l'écran depuis trop longtemps. La présence de Jean Reno à l'affiche dans un rôle important n'incitait pas davantage à l'optimisme, tant l'acteur semble s'être figé depuis plusieurs années dans un je-m'en-foutisme assumé, devant la caméra comme dans ses choix. Avouons-le : c'est donc un peu en traînant les pieds qu'on s'embarquait dans ce Dernier Voyage au terminus couru d'avance.

Nous aurions dû écouter davantage les sons de cloche enthousiastes qui nous parvenaient du festival d'Angoulême 2020 [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles