"Laisse-la tranquille!" : Soso Maness interrompt son concert pour voler au secours d'une jeune femme

·2 min de lecture

Le rappeur marseillais, sur scène le week-end dernier dans les Landes, est intervenu pour aider une jeune femme, importunée par un homme dans le public.

"Laisse-la tranquille, s'il te plaît!"... La scène circule sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours. On y voit le rappeur Soso Maness, qui se produisait le 8 octobre dernier sur la scène du You F Festival à Narosse dans les Landes, interrompre son concert pour remettre à sa place un type qui importunait une jeune femme. 

"Laisse-la tranquille. Frérot, je te l'ai déjà dit une fois, respecte les femmes", lance le rappeur marseillais, acclamé par le public. "Je te vois depuis tout à l'heure, poursuit-il. Fais la fête tranquillement, ok?"

Très relayé sur les réseaux sociaux

Filmée et largement relayée sur les réseaux sociaux, la séquence a suscité de nombreuses réactions positives à l'égard de Soso Maness. Le rappeur marseillais et le Parisien PLK ont fait danser la France cet été au rythme du tube Petrouchka

La venue de Soso Maness à ce festival avait par ailleurs fait polémique, en raison de propos hostiles aux forces de l'ordre tenus par le rappeur en septembre dernier. Le maire de Dax et la préfète des Landes avaient annoncé vendredi 8 octobre qu'ils ne participeraient pas au Festival.

La préfète des Landes Cécile Bigot-Dekeyzer avait ainsi condamné dans un communiqué "les propos très négatifs tenus par le rappeur à l'encontre des policiers" qui avaient suscité une "très forte polémique" le 10 septembre, quand des spectateurs assistant à un concert du rappeur marseillais à la Fête de l'Humanité avaient repris en choeur avec lui "tout le monde, tout le monde déteste la police".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Journée internationale des droits des femmes : "Une main aux fesses, ce n’est pas du harcèlement, c’est une agression sexuelle"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles