L'aide carburant fait son retour en 2023, mais pour les gros rouleurs uniquement

© PHILIPPE HUGUEN / AFP

Ce mardi, la remise à la pompe de 30 centimes sera prolongée pour 15 jours, tout comme la remise de 20 centimes dans les stations TotalEnergies . Mais au-delà, cette remise est vouée à diminuer puis à disparaître.

En 2023, il faut s’attendre à une aide ciblée qui remplacera la remise pour tous. Cela devrait être le retour de la fameuse aide pour les gros rouleurs. Il en avait déjà été question l’été dernier, mais les députés du groupe Les Républicains avaient orienté le choix du gouvernement vers une remise généralisée . D’après les études, cette remise a surtout aidé les plus aisés. "Le problème des remises, c’est qu’on ne sait pas si elles sont bien utilisées par ceux qui en ont besoin et on ne sait pas si elles sont suffisantes pour eux", constate Virginie Monvoisin, économiste et professeur à l’école de management de Grenoble. "En revanche, on sait qu’elles bénéficient aussi à ceux qui n’en ont pas besoin."

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Deux conditions principales, pas de vérification

Pour bénéficier de cette nouvelle aide, il faudra remplir deux conditions : déclarer un niveau de revenus modeste et posséder un véhicule. Bercy planche encore sur les contours exactes. Le ministère doit définir le seuil de revenu, mais aussi le montant de l’aide. L’entourage du ministre des comptes publics Gabriel Attal reconnait qu’il sera compliqué pour l’État de vérifier qu’un bénéficiaire utilise bien sa voiture pour aller travailler.

D’après les premier...


Lire la suite sur Europe1