« Je l'ai vraiment fait pour moi » : Audrey Fleurot revient sur son shooting pour le magazine Lui

·1 min de lecture

C’est en 2004 qu’Audrey Fleurot se fait connaître du grand public en prêtant ses traits au personnage de la Dame du lac dans la série Kaamelott. Le début de la gloire pour la comédienne puisqu’elle rejoindra par la suite le casting des séries Engrenages et Un village français avant qu’elle ne fasse ses premiers pas au cinéma. En 2016, la maman du petit Lou avait défrayé la chronique en dévoilant son anatomie en couverture du magazine Lui. Une expérience sur laquelle l’héroïne de Mensonges est revenue le dimanche 5 septembre devant les caméras de Sept à Huit.

C’est motivée par le désir de se dépasser qu’elle a ainsi accepté de poser pour le célèbre magazine : « J'avais un challenge personnel où je me suis dit, si on avait dit à la fille de 14 ans 't'inquiète pas, là, tu galères, c'est dur, mais dans quelques années, on te proposera de faire la couverture de Lui' ! Je l'ai vraiment fait pour moi en fait, et pour me ré-harmoniser avec ces années qui ont été vraiment, vraiment, difficiles » explique t-elle, « De me dire aussi 'allez, j'en suis cap, je le fais'. Et j'en ai un très bon souvenir, vraiment. Je me dis, voilà, je l'ai fait. Vraiment, c'était psychanalytique pour moi ». Elle est également revenue sur son adolescence après avoir récemment confié avoir été victime de harcèlement : « Petite fille, j'étais boulotte, j'avais un appareil dentaire, des lunettes ! J'ai moins 12 donc, moi, sans les lentilles, je n'aurais pas pu faire ce métier » confesse t-elle, « Et puis, quand vous (...)

Lire la suite sur le site de Voici

« Le contrecoup a été rude » : Antoine de Caunes revient sur sa brutale éviction du Grand Journal
Michel Sarran évincé de Top Chef : le directeur des programmes de M6 dévoile les raisons de ce départ
Maeva Ghennam déçue par son entourage : elle s'exprime sur son compte Instagram
PHOTO Benjamin Castaldi papa : son tendre montage illustrant l’évolution de son fils Gabriel
Marine Lorphelin : sur Instagram l'ancienne Miss France évoque l'un de ses grands regrets

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles