"Je l'ai pris pour moi" : Emmanuel Macron a été "touché" par la défaite de la majorité aux européennes

Le président de la République, Emmanuel Macron, a commenté ce jeudi 13 juin le revers de la majorité aux élections européennes, devancée par le Rassemblement national. Il dit avoir vécu une défaite à titre personnel.

"Ça ne m'a pas fait plaisir". Quatre jours après les résultats des européennes, où la majorité présidentielle a obtenu un score équivalent à la moitié de celui du Rassemblement national, Emmanuel Macron confie le goût amer de ce résultat.

"Ça ne m'a pas fait plaisir dimanche. Ça fait 7 ans que je travaille comme un fou pour que le pays aille mieux et qu'il avance. Je l'ai pris pour moi, pour cette majorité! Ça ne m'a pas fait plaisir, évidemment que ça m'a touché", a-t-il estimé lors d'un point presse en marge du G7 en Italie.

Cette défaite, qui a conduit le président à demander la dissolution de l'Assemblée nationale, est toujours assumée par Emmanuel Macron, qui estime que le vote est une composante essentielle de la démocratie. "On doit absolument demander aux Françaises et aux Français de clarifier" leur positionnement, a-t-il répété.

Dans cette prise de parole, le chef de l'État a une nouvelle fois écarte l'hypothèse d'une démission en cas de victoire du Rassemblement législative le soir du 7 juillet. "Le président de la République ne changera pas d'ici l'été 2027", a-t-il appuyé.

Le président a toutefois promis un changement. "On a compris, il y a des choses qui vont changer", a-t-il déclaré. Comme l'expliquait l'entourage du président à BFMTV, "si les Français lui refont confiance, il est certain que sa pratique du pouvoir sera irrémédiablement différente", déclarait-il.

Article original publié sur BFMTV.com