L'agglomération de Montbéliard élue capitale française de la culture 2024

L'agglomération de Montbéliard (Doubs) a reçu vendredi le label "Capitale française de la culture" 2024, pour son projet "inventif et singulier" gage d'une "saison culturelle exceptionnelle" sur son territoire, a annoncé le ministère de la Culture.

"Pays de Montbéliard Agglomération", qui regroupe 72 communes dans le département du Doubs, "a proposé un programme transdisciplinaire fédérant l'ensemble des acteurs locaux autour d'une saison culturelle exceptionnelle générant une dynamique de long terme pour le territoire", a indiqué le jury.

Fort d'un projet "inventif et singulier", ce territoire industriel et frontalier devient ainsi la deuxième "Capitale française de la culture" après Villeurbanne (Rhône) en 2022, dont la programmation a donné lieu à près de 700 manifestations culturelles.

"C'est une chance extraordinaire pour notre territoire", a apprécié Charles Demouge, président LR de Pays de Montbéliard Agglomération, à l'occasion d'une conférence de presse à la suite de cette annonce.

M. Demouge s'est entretenu avec la ministre ce vendredi matin qui a salué la démarche, notamment autour des questions de sobriété. "Elle nous a dit que nous étions en phase avec les enjeux de notre époque", a-t-il rapporté.

Le budget culture de la collectivité avoisine chaque année 3 millions d'euros. À l'occasion de cet évènement, 5 à 6 millions d'euros pourraient être mobilisés. Un festival devrait notamment voir le jour en 2024 autour des questions environnementales et de la culture.

"C'est un coup de projecteur exceptionnel sur notre bassin de vie et un rayonnement culturel national assuré pour le nord Franche-Comté", a de son côté salué le député Renaissance du Doubs, Nicolas Pacquot.

Montbéliard concourrait aux côtés de deux autres finalistes, les agglomérations d'Alès (Gard) et de Bourg-en-Bresse (Ain), et bénéficiera sur l'année 2024 d'un financement à hauteur d'un million d'euros, apporté à parité par le ministère de la Culture et la Banque des Territoires (groupe Caisse des Dépôts).

Le ministère de la Culture a précisé qu'une "place de choix sera donnée à la chanson populaire" dans la programmation, saluant aussi la prise en compte "des enjeux du règlement climatique et de la biodiversité" du projet.

Outre sa réputée saucisse de Montbéliard, le Pays de Montbéliard est un ancien bastion de production de Peugeot, à Sochaux, ville qui accueille aussi l'une des équipes historiques du football français, le FC Sochaux.

Le label "Capitale française de la culture" distingue, tous les deux ans depuis 2022, le projet culturel d'une commune ou d'un groupement de communes de 20.000 à 200.000 habitants, dans la lignée des Capitales européennes de la culture.

Montbéliard compte quelque 25.000 habitants, le groupement de 72 communes de l'agglomération environ 140.000.

bla/bdx/dlm