L'agence Standard & Poor's abaisse la note de crédit de la France de AA à AA-

L'agence de notation Standard & Poor's Global Ratings a abaissé, vendredi, pour la première fois depuis 2013 la note souveraine de la France, de AA à AA-, sanctionnant la "détérioration de la position budgétaire" du pays.

Il s'agit d'un coup dur pour l'économie française. L'agence de notation S&P Global Ratings a abaissé, vendredi 31 mai, pour la première fois depuis 2013 la note souveraine de la France, de AA à AA-, sanctionnant la "détérioration de la position budgétaire" du pays.

"La dégradation reflète notre projection que, contrairement à nos attentes précédentes, la dette publique française en proportion du PIB va augmenter en raison des déficits plus importants que prévus en 2023-2027", a justifié la société américaine dans une analyse accompagnant la note, en rappelant que le déficit public français avait été en 2023 "nettement plus élevé que ce que nous avions prévu".

S&P ne croit pas que le déficit sera ramené à 3 % du PIB en 2027, comme le gouvernement le prévoit, et prévoit même 3,5 % à cette date.

"Sans mesures supplémentaires de réduction du déficit budgétaire, nous pensons que les réformes ne seront pas suffisantes pour permettre au pays d'atteindre ses objectifs budgétaires", ajoute l'agence.

S&P n'avait revu son appréciation à la baisse pour la France qu'à deux reprises, en janvier 2012 et en novembre 2013.

La France décroche donc du groupe composé notamment de la Belgique et du Royaume-Uni, mais reste mieux notée que l'Espagne ou l'Italie. Le risque inhérent à une rétrogradation est un mouvement de défiance des investisseurs et un alourdissement de la charge de la dette.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Dette : les agences de notation laissent inchangée la note souveraine de la France
Le déficit dérape, Emmanuel Macron consulte ses ministres et sa majorité
Budget français : rembourser la dette, une priorité ?