L'Agence spatiale européenne recrute des astronautes !

Rémy Decourt, Journaliste
·2 min de lecture

Le 16 février, l’Agence spatiale européenne donnera davantage de détails sur sa nouvelle campagne de recrutement d’astronautes qui débutera le 31 mars. Cette future promotion d’astronautes sera la quatrième, après celles de 1978, 1992 et 2009. L’appel à candidatures sera ouvert du 31 mars au 28 mai 2021, et l’ESA ne prendra en considération que les candidatures soumises sur le site de l’ESA Career dans les huit prochaines semaines. Le processus de sélection en six étapes commencera ensuite, et devrait s’achever en octobre 2022.

Cette future promotion pourrait compter autant d’hommes que de femmes et, souligne David Parker, directeur de l’Exploration humaine et robotique à l’ESA, « la diversité au sein de l’ESA ne doit pas seulement tenir compte de l’origine, de l’âge, des antécédents ou du sexe de nos astronautes, mais peut-être aussi des handicaps physiques ». Et, ajoute t-il, pour « faire de ce rêve une réalité, parallèlement au recrutement des astronautes, je lance le projet de faisabilité des parastronautes — une innovation dont l’heure est venue ». Cependant, la sélection d’un astronaute avec un handicap physique n’est pas garantie. Des études de faisabilité sont en cours pour démontrer les capacités d’un tel astronaute à travailler dans l’espace en sécurité.

Un corps d'astronautes de réserve

Pour cette quatrième promotion d’astronautes, l’ESA a décidé de sélectionner quatre à six astronautes, mais aussi de se doter d’un corps d’astronautes européens de réserve. Ce corps sera essentiellement composé d’astronautes de « petits » États membres de l’Agence spatiale européenne qui n’auraient pas été sélectionnés pour intégrer le corps...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura