Publicité

L'agence Scope abaisse la perspective de la France

La note de la France bientôt abaissée ? Après l'agence Fitch, Scope pourrait également revoir la note de l'Hexagone. Ce vendredi 26 mai, l'agence de notation européenne a abaissé la perspective de la France. Scope explique sa décision dans un communiqué par le risque de "l'affaiblissement des finances publiques" notamment en raison de difficultés dans "la mise en œuvre des réformes". Cette action signifie qu'elle pourrait dégrader la note de la France, actuellement à "AA" soit le troisième plus haut niveau de sa grille, "dans les 12 à 18 mois".

Parmi les risques pesant sur les finances françaises, l'agence relève que "la dynamique économique s'est nettement ralentie au second semestre 2022". Elle se montre aussi peu convaincue de la trajectoire de réduction du déficit et de la dette publics, en raison d’un "mauvais bilan en matière d'assainissement budgétaire, d'une charge d'intérêt de la dette croissante et de risques liés à la mise en œuvre du programme de réformes".

Ces risques sont liés à "l'absence de majorité au Parlement" et à des "contestations socio-politiques", citant notamment les contestations contre la réforme des retraites. Créée en 2011, Scope Ratings a son siège en Allemagne et des succursales au Royaume-Uni, en Italie, France et Norvège. Fin avril, l'agence de notation Fitch, une des trois plus grandes du monde, avait dégradé la note de la France, en raison du risque posé par "l'impasse politique et les mouvements sociaux (parfois violents)" sur les réformes voulues (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le gouvernement mène des "discussions étroites" sur la dette avec Standard and Poor's
Etats-Unis : accord trouvé pour relever le plafond de la dette
Influenceur, un métier en quête de légitimité
Loto : il gagne trois millions d'euros et… achète des billets pour le match de son équipe de foot préférée
La France se pose en leader de la lutte contre la pollution plastique