Lagarde, Borne, NKM… Quelle femme Emmanuel Macron peut-il choisir comme Premier ministre ?

·1 min de lecture

« Emmanuel Macron a le souhait bien sûr d'une nomination féminine à Matignon. » Lundi soir sur BFMTV, Clément Beaune, secrétaire d'État en charge des Affaires européennes et proche d'Emmanuel Macron, a confié ce qui serait une préférence du chef de l'État. Après sa réélection dimanche, celui-ci doit trouver un successeur à Jean Castex , probablement la semaine prochaine. Le Président n'a jamais dit publiquement qu'il s'agirait d'une femme, contrairement à ce qu'il avait laissé entendre en 2017 sans respecter ce souhait.

Mais cette idée reste très présente dans la majorité. Eurodéputé La République en marche, Pascal Canfin, qui aurait pu avoir le profil pour Matignon en raison de son engagement écologique, a par exemple rejeté mardi sur France Info l'hypothèse de sa propre nomination et souhaité voir « une Première ministre », trente ans après le départ de l'unique cheffe de gouvernement de la Ve République, la socialiste Édith Cresson. Plusieurs femmes figurent dans la liste des Premiers ministrables, évoqués ici ou là par des politiques ou des médias. Voici quatre d'entre elles.

Élisabeth Borne, la bonne élève

61 ans

Elisabeth Borne
Elisabeth Borne

Elisabeth Borne.

(AFP) ...
Retrouvez cet article sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles