L'Afrique du Sud mise sur la myrtille, la petite baie qui séduit le monde entier

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

L'Afrique du Sud s'est lancée dans la culture prometteuse des myrtilles, petite baie bleutée bourrée d'antioxydants et de vitamine C, dont la demande mondiale explose, et qui arrivent en hiver sur les étals des primeurs européens.

24 000 tonnes de myrtilles prévues en 2020

La plupart des myrtilliers poussent sur les pentes montagneuses de la province du Cap Occidental, où se trouve aussi le prestigieux vignoble sud-africain. Plus de 2 700 hectares y sont plantés contre seulement 261 il y a cinq ans.

Ainsi, de 600 tonnes produites en 2008, le pays devrait passer à 24 000 tonnes cette année, principalement à destination de l'Europe et de la Grande-Bretagne.

Si l'Afrique du Sud reste un producteur modeste par rapport au Canada et aux Etats-Unis, forte de son succès, elle se positionne pour obtenir des marchés en Chine et en Corée du Sud.

Nous avons beaucoup de variétés et un fruit de belle qualité

Elzette Schutte, directrice de l'Association des producteurs sud-africains de fruits rouges

à l'AFP

"Nous sommes plus près de l'Europe que (nos concurrents) le Pérou ou le Chili", explique Elzette Schutte, directrice de l'Association des producteurs sud-africains de fruits rouges. "On s'attend encore à une demande internationale plus forte, parallèle à la reconnaissance des vertus nutritives de ce fruit", ajoute-t-elle.

Les exportations bondissent

La valeur des exportations du petit fruit acidulé (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi