L'Afrique s'inquiète des conséquences des sanctions européennes

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Olivier Matthys / POOL / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le président de l'Union africaine, le Sénégalais Macky Sall, s'est inquiété mardi des conséquences des sanctions européennes excluant des banques russes du système international Swift et a appelé les Vingt-Sept à agir pour libérer les stocks de céréales bloqués en Ukraine par le conflit.

La banque russe Sberbank privée d'accès à Swift

Dans le cadre d'un sixième paquet de sanctions contre Moscou, l'UE a décidé dans la nuit de lundi à mardi de priver la principale banque russe, la Sberbank, d'accès à Swift, plateforme de messagerie sécurisée permettant des opérations cruciales comme des ordres de transferts de fonds.

"Quand le système Swift est perturbé, cela veut dire que même si les produits (à acheter) existent, le paiement devient compliqué, voire impossible. Je voudrais insister pour que des solutions idoines soient trouvées", a déclaré Macky Sall aux dirigeants des Vingt-Sept réunis en sommet à Bruxelles.

Dans un message en visioconférence, le président sénégalais a également demandé aux chefs d'Etat et de gouvernement de tout faire "pour libérer les stocks de céréales disponibles" en Ukraine mais bloqués en raison de l'offensive russe qui organise un blocus en mer Noire et interdit l'accès au port d'Odessa.

"Il faut évidemment un accord avec la Russie pour utiliser la voie maritime"

Il faut "assurer le transport et l'accès au marché afin d'éviter le scénario catastrophique de pénuries et de hausses généralisées des prix", a-t-il plaidé.

"On est en train de voir comment sor...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles