"L'Africaine", le "Chinois"... Accusé de racisme, ce glacier de Saint-Raphaël retire ces desserts de sa carte

"L'Africaine", le "Chinois"... Accusé de racisme, ce glacier de Saint-Raphaël retire ces desserts de sa carte

POLÉMIQUE - Ces glaces étaient à la carte depuis des décennies, mais depuis lundi 27 juillet, il n’est plus possible de les commander. Le “Poussin bleu”, célèbre glacier de Saint-Raphaël, dans le Var, a en effet supprimé “L’Africaine” et “Le Chinois” de sa liste à la suite d’un appel au boycott et d’une polémique sur les réseaux sociaux.

Supprimé depuis, le tweet publié le 20 juillet demandait à boycotter l’enseigne, servant “des desserts sous des noms et des dressages parfaitement racistes”, rapporte Nice Matin. Comme le note également La Voix du Nord, ce n’est pas la première fois que ces desserts étaient dénoncés, certaines critiques ayant déjà été émises l’été dernier:

Cette année, c’est la glace “L’Africaine”, avec une tête en meringue chocolatée et de grosses lèvres en pâte d’amande rouge, qui a fortement été dénoncée.

 

À tel point que, jeudi 23 juillet, le restaurateur a annoncé son retrait, ainsi que celui de “Le Chinois”, dénonçant au passage une “vindicte populaire” alors que ces deux coupes sont “parmi celles qui avaient le plus de succès”. 

Dans ce message, la direction de l’établissement existant depuis 1947 se défend de tout racisme. “Ma famille est issue de l’immigration, ma grand-mère est arrivée jeune avec ses parents pour quitter la misère du sud de l’Italie, mon grand-père a fui le fascisme de Mussolini (...) Mes oncles, mon père ont acquis au prix de beaucoup de travail et de courage cet établissement, la carte des glaces existait déjà, nous ne sommes pas ‘racistes’ nous respectons tout le monde!”,...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.