L'AFP s'excuse après avoir annoncé à tort un niveau "anormal" de radioactivité à Tchernobyl

·1 min de lecture

Une dépêche annulée. Ce mardi, l'Agence France-Presse présente ses excuses après avoir publié une information erronée concernant la centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine. Aux alentours de 15h, l'AFP a relaté des propos de Rafael Grossi, chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique. Selon la dépêche, ce dernier, en visite sur place aujourd'hui sur les terres de la centrale nucléaire, avait estimé que le niveau de radioactivité à Tchernobyl était "anormal". Très rapidement, les chaînes d'information et les sites généralistes ont repris cette information, en citant l'AFP.

"Toutes nos excuses"

Un peu avant 17h, l'agence de presse a annulé sa dépêche. Dans un tweet, elle explique : "A la suite d'une erreur de transcription des déclarations de Rafael Grossi, chef de l'AIEA, la dépêche à l'origine de ce thread a été annulée. Par conséquent, il va être supprimé dans quelques instants. Toutes nos excuses".

Dans une série de tweets, l'AFP écrit la réelle retranscription de Rafael Grossi, qui a en réalité jugé "dans la normale" le niveau de radioactivité sur la centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine. Une erreur que les médias qui utilisent les services de l'Agence France-Presse ont dû rectifier.

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles