L'affaire d'Outreau, le récit d'un fiasco judiciaire : le calvaire des enfants Delay

·2 min de lecture

Dans la prochaine saison de Home(icides), nous allons revenir sur la terrible affaire d’Outreau, digne d’un film d’horreur. Dans le Nord de la France, à Outreau, un énorme réseau pédophile, où se mêlaient personnes défavorisées et notables, aurait abusé pendant des années de nombreux enfants. Cette histoire a fait la une de tous les journaux au début des années 2000. Chaque jour apportait son lot d’informations tragiques, ses révélations macabres. Rendez-vous ce jeudi, sur toutes vos plateformes d’écoute, pour l’affaire d’Outreau, l'histoire d’un terrible fiasco judiciaire.

Le calvaire des enfants Delay

Au départ de toute cette affaire, il y a véritablement un drame familial, une histoire digne d’un roman de Zola avec comme toile de fond 4 jeunes garçons maltraités et violés par leurs parents, Myriam Badaoui et Thierry Delay, pendant 4 ans. Et il y a surtout un jeune juge d’instruction Fabrice Burgaud qui n’a pas su démêler la vérité de la fable noire qu’on lui a servi.

Découvrez la saison précédente en intégralité :

Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras

Réalisé par Célia Brondeau

En partenariat avec upday.

Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.

Les 4 épisodes de Home(icides) sont disponibles en avant première pour les abonnées à la chaîne Bababam+ sur Apple Podcasts. Pour celles et ceux qui ne sont pas abonné(es), les nouveaux épisodes restent évidemment disponibles gratuitement chaque jeudi sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Castbox, Podcast Addict, Amazon Music, Podinstall.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

L'affaire d'Outreau, le récit d'un fiasco judiciaire
Dans les coulisses de Home(icides) : quels sont les secrets de fabrication du podcast ?
Jonathann Daval, l’homme au double visage : Maitre Randall Schwerdorffer, l'avocat de Jonathan Daval, s'exprime

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles