Laeticia Hallyday, le roc de Johnny pendant vingt ans

1 / 5
Johnny Hallyday et sa femme Laeticia au festival de Cannes le 17 mai 2009

Paris (AFP) - "Je suis tout pour lui: sa femme, sa confidente, son assistante personnelle, son amie", confiait cet été Laeticia Hallyday qui, en 21 ans de mariage, est passée du statut de jeune épouse timide à roc indispensable pour le chanteur, dans son dernier combat face au cancer.

C'est la jeune femme de 42 ans qui a annoncé dans la nuit de mardi à mercredi la mort de l'icône du rock dans un communiqué émouvant.

"Mon homme n'est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité", écrit celle qui n'a cessé de donner des nouvelles de son époux via les réseaux sociaux ces derniers mois, mettant en ligne des photos de leur vie de famille, avec leurs filles, Jade et Joy.

"Ce n?est pas rien d?être à côté de Johnny dans les pires moments... Un grand coup de chapeau à cette dame", a salué mercredi matin le réalisateur Claude Lelouch tandis que Line Renaud a rappelé combien Laeticia, "amoureuse comme au premier jour", a soutenu son mari dans la maladie.

Pourtant quand le chanteur, marié à quatre reprises et abonné aux conquêtes amoureuses, rencontre Laeticia, en 1995 dans une boite de nuit à Miami, peu de personnes donnent cher de leur union.

La jeune femme, inconnue du grand public, est une mannequin au physique juvénile et aux boucles blondes, fille d'un ami de Johnny, André Boudou.

"Quand je l'ai rencontré, il manquait beaucoup d'amour. Il était seul", confie-t-elle à Paris Match, le jour de son mariage, évoquant un "coup de foudre" immédiat avec la rock star.

Les noces sont célébrées un an jour pour jour après leur rencontre, le 25 mars 1996, par Nicolas Sarkozy, maire de Neuilly, en présence de Jean-Claude Camus, le producteur historique de Johnny, du journaliste Guillaume Durand (témoin du marié) et du couturier Jean-Claude Jitrois, qui habille la jeune épouse.

- 'Guerrière' -

Pendant deux décennies, le couple va faire les délices de la presse people, qui les suit et les mitraille en Suisse, aux Etats-Unis et aux Antilles.

En privé, Johnny et Laeticia connaissent leur lot de difficultés: combat contre la drogue pour lui, contre l'anorexie pour elle, ainsi que des infidélités.

Ils tentent d'avoir un enfant, mais Laeticia va multiplier les fausses couches. Ils finiront par adopter deux petites filles au Vietnam, Jade (en novembre 2004) et Joy (en décembre 2008).

D'abord effacée, la jeune femme va faire progressivement sa mue, optant pour un style plus sexy qu'à ses débuts, imposant ses goûts artistiques et devenant incontournable dans la communication de Johnny.

Cette évolution ne se fait pas sans mal et va heurter les collaborateurs historiques de la rock star, dont le producteur Jean-Claude Camus et le photographe Daniel Angeli, mis sur la touche au profit d'une équipe plus jeune.

En 2011, Johnny monte au créneau pour dénoncer une rumeur présentant Laeticia comme ""la Dame de fer", la régente" d'un système tentant de réhabiliter son image grâce à un nouvel album réalisé avec Matthieu Chedid (alias -M-). Sous l'influence de Laeticia, l'image de Johnny va toutefois se moderniser.

Quand il annonce son cancer en mars 2017 et remonte sur scène avec les Vieilles Canailles --Eddy Mitchell et Jacques Dutronc--, Laeticia ne le quitte pas d'une semelle, donnant régulièrement de ses nouvelles sur Instagram.

"Je sais être une bonne guerrière", confia en juin dans un magazine féminin celle qui s'est également investie dans l'humanitaire, au sein de l'Unicef d'abord puis via son association "La bonne étoile", pour les enfants en difficulté au Vietnam.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages