Laeticia Hallyday obnubilée par Pascal Balland : elle n'en oublie pas pour autant son association

On peut allier ses amours et ses activités. Si on a pu en douter, Laeticia Hallyday continue de faire ses preuves au-delà de ce qui se passe du côté de son cœur. Car, si on l’a vue délaisser quelques temps ses filles pour se consacrer pleinement à son nouveau chéri Pascal Balland, la veuve de Johnny continue de recevoir les éloges d’Hélène Darroze, l'un de ses plus fidèles amies, concernant son implication dans leur association La Bonne Étoile. Dans Télé 7 Jours, actuellement en kiosque, la célèbre cheffe étoilée – évoquant ses projets pour 2020 – expliquait qu’elle-même avait du mal à s’y consacrer autant qu’elle le voudrait : « J’aimerais trouver plus de temps pour La Bonne Étoile, l’association que nous avons fondée avec Laeticia Hallyday, car elle gère beaucoup plus que moi, ces temps-ci. »

Avec La Bonne Étoile, Laeticia Hallyday se rend chaque année en Asie pour aider la population à construire des écoles et des hôpitaux. Quand Johnny était vivant, ils avaient organisé des enchères de certains objets cultes et ont reversé les sommes à l'association afin d'aider les jeunes défavorisés du Vietnam et d'ailleurs. Des enjeux humanitaires qui s’ajoutent à la liste colossale des épreuves qui l’attendent en 2020 : d’abord, il y a l’affaire de l’héritage de Johnny qui, même si elle s’apaise, doit encore être résolue ; celle du caveau de Saint-Barth qui tend aussi vers l’apaisement ; puis sa relation avec son beau cuisinier qui n’a pas été auprès d’elle pour la Saint-Valentin.

Néanmoins,

Retrouvez cet article sur GALA

Sept à huit accusé de "blackface" : Harry Rolsemack réagit
Elizabeth II : qui est son neveu David Armstrong-Jones, qui divorce ?
VIDÉO - Julie Gayet en froid avec Brigitte Macron ? Sa réponse cinglante aux insinuations
PHOTOS : 25 bottines qui apportent une touche rock à votre tenue
Pourquoi la reine Elizabeth II est particulièrement affectée par le divorce de son neveu