Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday : ce projet sur Johnny qu'ils envoient balader

·1 min de lecture

Plus de trois ans après la mort du “Taulier”, Netflix a décidé de diffuser prochainement une série documentaire en cinq épisodes intitulée “Johnny par Johnny”. Le géant américain souhaite rendre hommage à ce monument de la chanson française, d’après un article du Parisien, jeudi 25 mars. Le producteur Eric Hannezo, qui a confirmé cette annonce, se dit d’ailleurs “extrêmement fier de pouvoir raconter l’histoire d’une icône française inclassable grâce à des images d’archives inédites”.

Mais alors que la production comptait sur le témoignage des proches du chanteur, ils vont devoir se passer de celui de sa femme, Laeticia Hallyday, de sa fille Laura Smet ainsi que de son fils, David Hallyday. Selon le journal, ils font partie des rares personnes - avec Sylvie Vartan et Eddy Mitchell - à avoir refusé de participer. Les raisons exactes qui les ont poussés à ne pas accepter cette proposition ne sont pour l’heure pas connues.

En revanche, ce refus n’arrange pas les équipes en charge de la réalisation de la série qui ont pour objectif, depuis le début, de retracer précisément le parcours et la carrière du chanteur. “Chez Netflix, nous sommes très heureux de pouvoir partager cette série documentaire à nos 204 millions de membres à travers le monde”, a notamment indiqué le responsable des séries documentaires au sein de la branche française de la plate-forme, Dolorès Emile, au quotidien.

Si la famille de Johnny Hallyday ne semble pas emballée par le projet, d’autres personnalités proches (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Greg le millionnaire" donne de ses nouvelles : "J'ai 3 enfants et je suis fiancé"
VIDEO - Philippe Chevallier en difficulté financière : "Je suis au chômage et je ne gagne rien"
Emmanuel Macron sournois ? Ce changement qui n’est pas passé inaperçu
Mort de Bertrand Tavernier : qui sont ses enfants Nils et Tiffany ?
Donald et Melania Trump privés de millions : ce boycott qui n'arrange pas leurs affaires