Laeticia Hallyday a laissé un drôle de souvenir aux habitants de Marnes-La-Coquette

·1 min de lecture

Une page se tourne. En octobre dernier, Laeticia Hallyday, qui doit s'acquitter seule de la dette fiscale laissée par Johnny, mettait en vente sa demeure de Marnes-la-Coquette. Une nouvelle relativement bien accueillie par l'assemblée des copropriétaires qui garde un mauvais souvenir de la veuve du Taulier, relate Anne-Sophie Beauvais dans l'ouvrage Le ghetto (éd. Kero, en librairie le 7 avril), dont Gala publie en exclusivité les bonnes feuilles ce jeudi 1er avril.

Et pour cause, si l'interprète de Retiens la nuit s'entendait à merveille avec ses voisins, ce n'est pas le cas de l'ancien mannequin. "Vous n'imaginez pas les remarques décalées qu'elle pouvait faire au moment des assemblées de copropriétaires", souffle l'un d'eux. Et de préciser, amère : "on se regardait tous, un peu gênés et amusés, en pensant intérieurement la même chose !"

Des critiques dont ne fait que peu de cas la principale intéressée qui, pressée de se défaire de La Savannah, n'a pas hésité à revoir son prix à la baisse. Il faut dire que cette luxueuse villa, que Johnny Hallyday n'a jamais aimée, est devenue un véritable fardeau pour la jeune femme qui, selon Closer, débourse quelque 250 000 euros par an pour son entretien. Une jolie somme dont Laeticia Hallyday, sur le point de refaire sa vie avec Jalil Lespert, avec qui elle vient tout juste d'emménager, se passerait bien...

Lire la suite sur le site de GALA

Mort de l’actrice Judith Siboni (Vous les femmes)
Harry et Meghan face au racisme : on sait qui dans la famille royale serait visé...
Mort de Gérard Filipelli : le dernier des Charlots très ému
Le coup de sang d’Emmanuel Macron : "Qui s’amuse à relayer ce genre de connerie ?"
Affaire Olivier Duhamel : son intervention avec les Mémoires inachevés de sa femme Evelyne Pisier