Laeticia Hallyday "a fait jouer ses relations" pour rejoindre Jalil Lespert le plus vite possible

·1 min de lecture

L’amour dépasserait-il la raison ? Laeticia Hallyday et Jalil Lespert ne devaient pas se retrouver avant de longues semaines. Depuis le 13 janvier, date à laquelle la veuve de l'idole des jeunes et le réalisateur s'étaient quittés, un océan les séparait. La maman de Jade et Joy Hallyday s’ennuyait dans sa villa à Los Angeles. Lui, profitait de l’île de Saint-Barthélemy avec un goût de trop peu. Une situation pénible que Laeticia Hallyday et Jalil Lespert pensaient tout de même réussir à supporter. En vain. Finalement, celle qui endosse le rôle de “gardienne du temple” de Johnny aurait “fait jouer ses relations” pour retrouver les bras de son cher et tendre le plus vite possible. Un tour de passe-passe que nos confrères de Closer ont révélé dans leur dernier numéro, qui paraîtra en kiosque ce vendredi 12 février.

En raison de la pandémie de Covid-19, Laeticia Hallyday ne se serait pas contentée d’acheter un simple billet d’avion. Une “autorisation spéciale” lui aurait été accordée seulement une semaine après avoir missionné son entourage, toujours selon le magazine. Ainsi, elle aurait quitté la Californie avec ses deux adolescentes de l'aéroport international de Los Angeles à bord d'un hélicoptère privé pour atterrir sur son île des Antilles adorée le 5 février dernier. Son amoureux, lui, était sur place depuis le 28 janvier. Ce coup de pouce leur a alors permis de se réunir bien plus tôt que prévu. Comme nous vous le révélions le 5 février dernier, Laeticia Hallyday et Jalil Lespert (...)

Lire la suite sur le site de GALA

« Un duo plus qu’un duel » : le débat Gérald Darmanin / Marine Le Pen fait grincer des dents
Le coup de gueule d’Alexandre Kouchner après une séquence de BFMTV : « des propos juste cons »
Le saviez-vous ? Nathalie Saint-Cricq a mis un vent à Xavier Bertrand
Melania Trump coincée avec Vladimir Poutine : cette mauvaise blague qui a rendu fou Donald Trump
Ségolène Royal cible de tous les ragots : ses voisins s'en donnent à coeur joie !