Quand Laeticia Hallyday espérait marcher dans les pas de Lady Diana

En adoptant Joy en 2004, Johnny et Laeticia Hallyday n’ont pas seulement créé un lien fort avec la fillette, mais aussi avec le Vietnam, son pays natal. Un lien renouvelé quatre ans plus tard, quand la petite Jade, elle aussi née là-bas, a rejoint le clan Hallyday. Plus qu’une histoire de famille, le Vietnam est devenu pour Laeticia Hallyday une boussole qui a donné un nouveau sens à sa vie. Après l’épouse et la mère, c’est ainsi la militante qui s’est révélée en rejoignant en 2011 l’association La bonne étoile, fondée notamment par son amie Hélène Darrroze pour venir en aide aux enfants malades du Vietnam.

Un engagement dans la lignée de celui d’Angelina Jolie ou de la princesse Diana, auxquelles Laeticia Hallyday porte une profonde admiration. Deux stars qui pourraient aussi l’avoir influencée, révèle Laurence Favalelli, dans son livre Laeticia H, Au cœur du clan Hallyday. L’ancienne agente artistique de la veuve du Taulier y explique ainsi que Laeticia, « dévouée et engluée dans la présence de son mari », souhaitait « devenir quelqu’un elle aussi ». C’est alors que les exemples d’Angelina Jolie et de Lady Di, « les idoles de Laeticia, qui m’en a si souvent parlé », se souvient Laurence Favalelli, ont ressurgi.

Tout l’objectif pour l’ancienne agente a alors consisté à « développer l’image de Laeticia Hallyday au profit de l’association [La bonne étoile], lui créer une image qui n’existe pas encore ou peu, au travers des enfants malades du Vietnam », écrit-elle dans son livre.

Retrouvez cet article sur GALA

VIDEO - L'hommage intime d'Estelle Lefébure à sa fille Ilona Smet
Cette phrase cruelle d’un proche de Jacques Chirac sur Jacqueline Chabridon, si blessante pour Bernadette
Laeticia Hallyday pas épargnée par Johnny quand il était malade : ce qu’elle a subi sans broncher
Kate Middleton bientôt révélée "telle qu'elle est vraiment"
Amel Bent enlève un tweet après les critiques (acerbes) des internautes