Laeticia Hallyday dure avec son ex Pascal Balland ? Après le "pansement", un nouveau tacle !

·1 min de lecture

Après une année de relation avec Pascal Balland, Laeticia Hallyday a décidé d’y mettre un terme. D’ordinaire plutôt discrète concernant sa vie sentimentale, la veuve du taulier ne s’arrête plus de faire des confidences à travers différents médias. Ce vendredi 30 octobre, Laeticia Hallyday a accordé une interview dans une émission diffusée sur Bel RTL, et a confirmé publiquement sa séparation avec le restaurateur français. Pour elle, il n'était qu'un "pansement" après la mort de Johnny Hallyday, des mots durs qui ne devraient pas ravir le principal intéressé.

En plus de ses confidences peu agréables à l’égard de Pascal Balland, Laeticia Hallyday a décidé de lui prouver qu’elle l’avait définitivement rayé de sa vie. Alors que pendant leur relation, ils s’affichaient complices sur les réseaux sociaux, la veuve du taulier a pris une grande décision en se désabonnant du compte Instagram de son ex. En retour, le restaurateur en a fait de même. Cela lui évitera de voir la femme qui a partagé sa vie pendant une année folle amoureuse d’un autre homme.

À peine séparée de Pascal Balland, Laeticia Hallyday a déjà retrouvé l’amour dans les bras d’un célèbre acteur. Entre elle et Jalil Lespert, ça a été un véritable coup de foudre. La mère de Jade et Joy a commenté un cliché sur le compte Instagram de son cher et tendre qui veut tout dire : "L’amour au premier regard." Le jeune couple revient même d’une escapade romantique en Italie où ils ont fait une folie. À Rome, le duo s’est rendu chez (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Michael Schumacher : “son combat est toujours en cours” confie un proche
PHOTOS - Laurence Auzière : la fille aînée de Brigitte Macron est son sosie
Michel Leeb affecté, évoque le cancer de sa fille Fanny : "on a traversé une période très difficile"
Laeticia Hallyday : cette folle anecdote sur son mariage avec Johnny
Emmanuel Macron mis à mal : “Le macronisme est une escroquerie politique… Le règne du vide”