Lady Gaga, Eminem, Taylor Swift: à quelques heures de l'élection américaine, les stars se mobilisent pour Biden

Nawal Bonnefoy
·3 min de lecture
Lady Gaga chante lors d'un meeting de Joe Biden à Pittsburgh - JIM WATSON © 2019 AFP
Lady Gaga chante lors d'un meeting de Joe Biden à Pittsburgh - JIM WATSON © 2019 AFP

A moins de 24 heures de l'élection présidentielle américaine, et alors que les candidats ont tenu leur ultime meeting, les célébrités se mobilisent plus que jamais. Les stars, riches de millions d'abonnés sur les réseaux sociaux, donnent tout pour convaincre leurs fans de voter pour contrer Donald Trump. Joe Biden, le candidat démocrate, est en effet le plus populaire auprès des personnalités.

La popstar Taylor Swift, longtemps critiquée pour son absence de prise de position, a partagé lundi soir un message vidéo sur Instagram. "Nous sommes tous très stressés par cette élection - à juste titre. Mais permettez-moi d'être la millionième personne qui vous rappelle que demain est votre dernière chance de faire entendre votre voix, et de faire en sorte que votre vote compte", dit-elle. "Si vous n'avez pas encore voté, faites-le s'il vous plaît. Soyez prudents, portez un masque, prenez soin de vous". Une prise de parole enregistrée sur son titre Only The Young, qui a d'ailleurs été utilisé comme bande-son pour une publicité des démocrates.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Une seule opportunité"

Le rappeur Eminem a lui aussi prêté l'un de ses morceaux pour une campagne de publicité pro-Biden. Son tube Lose Yourself, sorti en 2002, accompagne une vidéo qui montre le quotidien d'Américains, ainsi que Biden et son équipe de campagne. L'artiste a relayé la vidéo sur les réseaux sociaux, reprenant des paroles de sa chanson. "Une seule opportunité … #Votez", a-t-il écrit.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Beyoncé a opté pour un post Instagram très mode, publiant un GIF où elle apparaît en total look monogrammé signé Givency, un autocollant "J'ai voté", placé sur son chapeau. La chantense a appelé ses 155 millions d'abonnés à se rendre aux urnes, ciblant en particulier le Texas - fief républicain - d'où elle est originaire.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"C'est un combat"

Lady Gaga a assisté lundi soir à la dernière soirée de campagne de Joe Biden, qui se tenait en plein air à Pittsburgh. Habillée d'un sweat-shirt blanc indiquant "Joe", la popstar a donné un mini-concert et interprété ses titres Shallow et You & I.

"J'enlève mes gants parce que c'est un combat, un combat pour ce en quoi vous croyez", a-t-elle lancé au public, appelant à voter pour Joe Biden, parce que "nous avions besoin de quelqu'un qui nous rassemblerait pour ce moment, ce moment très important. Vous savez que peu importe qui gagnera demain, nous allons devoir avancer ensemble. Demain doit être une journée pacifique".

Donald Trump, dans un dernier meeting survolté, s'en est pris à l'artiste. "Lady Gaga, Lady Gaga, elle n'est pas très bonne" a-t-il lancé face à une foule galvanisée qui huait la chanteuse. "Je pourrais vous raconter tout un tas d'histoires sur Lady Gaga", a-t-il ajouté. Il s'est également moqué de Jon Bon Jovi "à chaque fois que je le vois, il me fait du lèche-botte", qui s'est produit à un meeting de le Joe Biden la semaine dernière, mais aussi de Beyoncé et de Jay-Z.

https://www.youtube.com/embed/94G-UQQw4WM?rel=0

L'artiste John Legend s'est lui produit à un meeting de Kamala Harris, colistière de Joe Biden, à Philadelphie. Il en a profité pour donner un discours durant lequel il a pointé du doigt, sans les nommer, les rappeurs qui ont annoncé leur soutien à Donald Trump.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Certaines personnes voient la méchanceté, l'égoïsme et le harcèlement de Trump et confondent ça avec du pouvoir", a-t-il dit. "Certains de vos rappeurs favoris ont été convaincus par ces mensonges".

Article original publié sur BFMTV.com