Lady Diana : moue boudeuse, chevelure angélique et mini-robe, ce nouveau cliché trop craquant

·1 min de lecture

Ce samedi 7 novembre, Charles Spencer a conquis le cœur de nombreux internautes. Le frère de Lady Diana a partagé un cliché de lui en compagnie de sa sœur, bien trop craquant, sur son compte Twitter. Sur cette photo, le duo fraternel est adorable. Malgré une petite moue boudeuse de celle qui deviendra la mère des princes William et Harry, une belle complicité se dégage entre Lady Diana et Charles Spencer. Sa chevelure blonde angélique, coupée au carré et sa frange sur le côté prouvent qu’elle avait du style dès son plus jeune âge. Si le frère de Lady Di n’a accompagné ce cliché d’aucune légende, il est certain qu’il a été pris durant un été au début des années 1970 puisque le frère et la sœur sont vêtus de tenues estivales. D’ailleurs, la mini-robe rayée rouge/rose de Diana avec son col Claudine lui va à ravir.

Très rapidement, cette adorable photo souvenir a suscité de vives réactions de la part des internautes. Un grand nombre d’entre eux a partagé des commentaires à la fois nostalgiques et émerveillés. "Elle était une vraie princesse. Aussi belle à l’extérieur qu’à l’intérieur", "Mon Dieu, comte Spencer quelle belle photo de vous et de la princesse Diana. Merci beaucoup de l'avoir partagée avec nous" ou encore "Une si jolie photo", les commentaires sont tous plus élogieux les uns que les autres… Une chose est sûre, c’est que la Twittosphère est sous le charme.

Lady Diana a marqué toute une génération. Même si elle a perdu son titre d’altesse royale lors de son divorce avec le (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Amies de Tiffany Trump et Sasha Obama... Qui sont les petites-filles de Joe Biden ?
Melania et Donald Trump désavoués : quand vont-ils quitter la Maison-Blanche ?
PHOTOS - Albert et Charlène de Monaco unis et émus à Nice pour rendre hommage aux victimes
Joe Biden élu président : qui est Jill Biden, son épouse et nouvelle First Lady ?
Marlène Schiappa : cette énorme bourde qui a fait de Nicolas Sarkozy et Zinedine Zidane des “immigrés”