Lady Diana manipulée par la BBC ? Les conclusions de l'enquête interne de la chaîne rendues publiques

·1 min de lecture

C'est une interview qui a marqué l'histoire de la famille royale. En 1995, Lady Diana est interrogée par la BBC dans l'émission Panorama pour délivrer ses vérités. 23 millions de Britanniques sont devant leur écran pour assister à ce moment historique. Pour réussir à interviewer Diana Spencer, Martin Bashir, le journaliste de la BBC, l'aurait manipulée. Il aurait contacté Charles Spencer, le frère de Lady Di, en présentant des documents bancaires falsifiés, censés prouver qu'un proche de la famille royale était rémunéré pour faire fuiter des informations.

Dès 1996, une enquête interne de la BBC avait estimé que l'usage de ces faux papiers n'avait eu "aucune incidence" sur le déroulement, et l'accord, de l'interview. Une conclusion contestée par Charles Spencer. En novembre dernier, nouveau rebondissement : la BBC a annoncé l'ouverture, à nouveau, d'une enquête interne. Depuis, le frère de Lady Diana, mais aussi tous les membres de la famille royale, attendaient les conclusions de cette enquête.

Elles viennent tout juste d'être publiées par la BBC, ce jeudi 20 mai. Lord Dyson, le juge à la retraite qui a dirigé l'enquête, a déclaré que la BBC "n'avait pas respecté les normes élevées d'intégrité et de transparence qui sont sa marque de fabrique", et que le groupe avait bien tenté de "dissimuler" les méthodes employées par Martin Bashir. Ce constat est un "échec" pour le groupe, selon le conseil d'administration.

Le directeur général de la BBC, Tim Davie, a présenté ses excuses. "Alors (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Anouchka Delon maman : le prénom de son fils a enfin été dévoilé, et c'est surprenant !
Moundir hospitalisé : les terribles mots de sa femme Inès à leurs proches quand il a frôlé la mort
Elizabeth II : la reine profondément blessée par les propos récents d'Harry sur la monarchie
Emeline (Mariés au premier regard) séparée de Frédéric : elle dénonce les messages violents à son encontre
Yann Moix persiste et signe ses propos sur les femmes : « Le physique est plus agréable à 25 ans »