Lady Diana : ce détail évident qui aurait pu lui sauver la vie le jour de sa mort

Il y a 21 ans, Lady Diana mourrait à la suite d’un accident de voiture survenu à Paris. À en croire le médecin légiste chargé de l’affaire à l’époque, sa mort aurait facilement pu être évitée.

Le 6 septembre 1997, le peuple britannique pleurait à l’unisson la disparition de Lady Diana dans un terrible accident de voiture à Paris. Son cercueil défilait alors devant eux et devant ses jeunes enfants, William et Harry, aux côtés de leur père Charles. Une mort inattendue dont les Britanniques et en particulier ses fils peinent encore à se remettre. Plus de vingt ans après le drame, certaines questions persistent. Quand certains évoquent la pression des photographes auxquels la princesse et son amant de l’époque, Dodi Al-Fayed, voulaient échapper, d’autres envisagent le complot et la volonté de la famille royale de se débarrasser de l’ex-épouse du prince Charles. Qu’il s’agisse de l’un ou de l’autre, pour Richard Sheperd, médecin légiste en charge de l’affaire, le pire aurait pu être évité.

Richard Sheperd s’est confié à plusieurs médias, dont le site belge Het Laatste Nieuws. Et il est catégorique : la princesse Diana ne portait pas sa ceinture de sécurité au moment de (...) Cliquez ici pour voir la suite

Lady Diana : mort d’Oliver Hoare, l’un de ses anciens amants
Lady Di : cette lettre dans laquelle elle aurait prédit son accident de voiture
Laura Smet : cet événement très important qui devait avoir lieu le jour de la mort de Johnny
VIDEO Johnny Hallyday : ce détail qui prouve que Laeticia contrôle encore tout après sa mort
Mort de Mac Miller : ce qui intrigue les enquêteurs