Lady Diana : la BBC a versé 1,64 million d’euros à des œuvres caritatives liées à la princesse

Les premières pages des journaux londoniens du 15 novembre 1995 montrent comment la princesse Diana de Galles de Grande-Bretagne avait créé la polémique en donnant une interview télévisée à la BBC sans en informer la reine.
JOHNNY EGGITT / AFP Les premières pages des journaux londoniens du 15 novembre 1995 montrent comment la princesse Diana de Galles de Grande-Bretagne avait créé la polémique en donnant une interview télévisée à la BBC sans en informer la reine.

JOHNNY EGGITT / AFP

Les premières pages des journaux londoniens du 15 novembre 1995 montrent comment la princesse Diana de Galles de Grande-Bretagne avait créé la polémique en donnant une interview télévisée à la BBC sans en informer la reine.

MÉDIAS - 1,42 million de livres ont été versés par la BBC ce vendredi 2 septembre à sept œuvres caritatives toutes liées à Lady Di. Une somme qui représente l’équivalant des recettes totales générées par l’interview aux méthodes douteuses réalisée par la chaîne en 1995 avec Lady Diana.

« La BBC avait indiqué son intention de donner à des œuvres caritatives les recettes générées par l’interview de 1995 avec Diana, princesse de Galles. C’est désormais chose faite », a indiqué le groupe dans un communiqué, réitérant ses excuses concernant les circonstances dans lequel l’entretien avait été réalisé à l’époque.

« Une somme de 1,42 million de livres a été divisée de manière égale entre sept associations liées à la princesse », précise la BBC. Parmi elles, des associations pour les sans-abri, les enfants, les malades du sida ou de la lèpre, autant de causes humanitaires chères à la princesse décédée il y a 25 ans.

Épilogue d’une affaire nationale

Ces dons constituent peut-être l’ultime épisode de la saga autour des méthodes trompeuses -avec mensonges et faux documents- employées pour organiser cet entretien choc qui fit battre à la BBC des records d’audience cette année-là.

« Nous étions trois dans ce mariage », y dira notamment la princesse de Galles en référence à la maîtresse de Charles, Camilla. Lors de cet entretien, Diana reconnaîtra également devant 23 millions de téléspectateurs une relation extraconjugale.

Dans un rapport indépendant publié en mai 2021, l’ancien juge de la cour suprême John Dyson avait mis en lumière les méthodes trompeuses du journaliste Martin Bashir pour décrocher l’interview et étrillé la BBC pour sa gestion de l’affaire. Après cette interview, Martin Bashir avait poursuivi sa carrière aux États-Unis avant de revenir au Royaume-Uni travailler pour la BBC, jusqu’à sa démission en mai dernier.

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

La BBC a déjà indemnisé l’ancien secrétaire privé de Lady Di et a conclu un accord financier avec un graphiste qui avait été écarté après avoir dénoncé les méthodes trompeuses du journaliste. Le groupe a aussi accepté en juillet de verser d’« importants » dommages et intérêts à l’ancienne nounou des princes William et Harry, visée par de fausses allégations pour décrocher l’interview-événement.

À voir également sur Le HuffPost : Au jubilé de la reine Elizabeth, le prince Louis a visiblement peu aimé le spectacle

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi