Lady Diana : la BBC enquête sur les méthodes employées lors de son interview historique en 1995

·1 min de lecture

Un conte de fée ébranlé. Le 29 juillet 1981, Lady Diana Spencer disait "oui" au prince Charles à la cathédrale Saint-Paul, à Londres. Au total, 2 600 invités et 750 millions de téléspectateurs assistaient à l'un des mariages les plus mémorables du XXe siècle. Habillée d'une robe blanche à longue traîne couverte de plus de 10 000 paillettes et perles de nacre, celle qui n'avait alors que dix-neuf ans avait été accueillie au sortir de l'église par de vifs applaudissements. Un rêve pour des millions de personnes, un cauchemar pour Lady Diana. La veille de son mariage, la mère du prince William et du prince Harry s'est confiée à son ami, Penny Thornton : "L’une des choses les plus choquantes que Diana m’a dite est que la nuit avant le mariage, Charles lui a dit qu’il ne l’aimait pas. Je pense que Charles ne voulait pas commencer le mariage sur de fausses prémices. Il voulait être clair avec elle ", a-t-il révélé dans le documentaire The Diana Interview : Revenge of a Princess, diffusé sur ITV jeudi 12 novembre au Royaume-Uni. Une terrible déclaration qui n'a pas empêché la princesse de s'avancer vers l'autel pour s'unir au prince. " À ce moment, elle ne voulait pas se marier, elle a pensé à ne pas se rendre au mariage ".

Dans les années 1990, le couple ne cache plus ses désaccords. Le prince Charles retourne auprès de Camilla Parker-Bowles qu'il a toujours aimé et Lady Diana ouvre son coeur. En 1995 sort une interview dans l'émission Panorama oréalisée par un journaliste, Martin Bashir, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Sylvie Tellier divorcée : comment le comité Miss France a pesé sur son mariage
Geneviève de Fontenay : invitée à la prochaine élection Miss France 2021, la dame au chapeau refuse le geste d'apaisement
VIDEO Thierry Beccaro : l'animateur raconte le jour où il a vu son père menacer sa mère avec un fusil
Selena Gomez se livre sur sa santé mentale et sa dépression
VIDEO N'oubliez pas les paroles : Toni se rattrape de justesse et se qualifie en quart de finale des Masters