Lady Di : l'enquête sur son interview de 1995 est une bonne chose, selon le prince William

·1 min de lecture

C'est une ombre qui pèse sur la famille royale depuis 25 ans. En 1995, Lady Diana accorde une interview rare et exclusive à la BBC, peu après sa séparation avec le prince Charles. L'entretien est resté dans l'histoire, mais les conditions dans lesquelles l'interview a été obtenue restent floues, et ce depuis de nombreuses années. Pour réussir à interviewer Diana, le journaliste aurait utilisé des procédés trompeurs et manipulé la pauvre Lady Di. C'est en tout cas ce qu'affirme, selon le Daily Mail, le frère de cette dernière, Charles Spencer. Martin Bashir, le journaliste de la BBC, aurait contacté Charles Spencer, le frère de Lady Di, en présentant des documents bancaires falsifiés, censés prouver qu'un proche de la famille royale était rémunéré pour faire fuiter des informations. Dès 1996, une enquête interne de la BBC avait estimé que l'usage de ces faux papiers n'avait eu "aucune incidence" sur le déroulement, et l'accord, de l'interview. Une conclusion contestée par Charles Spencer.

Ce dernier vient de réitérer ses accusations contre le média, et le rôle de ces documents dans l'obtention de l'interview : "Si je n'avais pas vu ces relevés, je n'aurais jamais présenté Bashir [le nom du journaliste, ndlr] à ma sœur", a-t-il affirmé. Face à la fronde, la BBC a de nouveau réagi, avec l'ouverture d'une nouvelle enquête. Mercredi 18 novembre, la BBC a annoncé que la société de presse avait embauché l'ancien juge de la Cour suprême britannique John Dyson pour faire la lumière sur (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Jean-Pierre Pernaut : sa remplaçante Marie-Sophie Lacarrau arrive plus tôt que prévu sur le plateau du 13 heures
Balthazar : qui est Côme Levin, l’interprète d’Eddy, l’assistant de Balthazar ?
Brigitte Bardot : ses propos sur la Covid-19 risquent de choquer
VIDEO Arnaud Montebourg se prend une vitre en quittant un plateau télé
Tomer Sisley : pourquoi il a dû « se battre durement » avec la mère de ses 2 ans