L'ADN retrouvé sur des ossements à Bagnols-sur-Cèze est bien celui de Lucas Tronche

·1 min de lecture

L’ADN de Lucas Tronche a bien été identifié sur les ossements retrouvés à Bagnols-sur-Cese, dans le Gard, le 23 juin dernier, selon nos informations confirmant celles de M6. Plus de six ans après la disparition du jeune Lucas Tronche, le 18 mars 2015, l'enquête fait donc un grand bond.

Passionné de géologie, Lucas Tronche se rendait régulièrement dans la zone où les enquêteurs ont retrouvé des ossements, des morceaux de vêtement et un téléphone portable. Il venait y chercher des pierres qu'il collectionnait. La cause de la mort peut "aussi bien être une chute accidentelle, qu'un geste volontaire de se jeter dans le vide ou une altercation. [...] Pour l'instant, "il est impossible de privilégier une piste plus qu'une autre", avait indiqué le procureur de la République de Nîmes, Eric Maurel, après la découverte des ossements de l'adolescent disparu le 18 mars 2015 alors qu'il devait se rendre à un cours de natation.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles