L'administration Trump veut rendre possible le licenciement de personnes transgenres

C'est une nouvelle discrimination à l'encontre des personnes trans. Le Département de la Justice américaine a demandé vendredi à la Cour suprême américaine de légaliser le licenciement de personnes au motif qu'elles sont transgenres, rapportent plusieurs médias américains notamment le HuffPost ou BuzzFeed News.

Pour l'heure, les personnes trans sont protégées par la loi américaine, au titre de l'article VII du Civil Rights Act, en vigueur depuis 1964, qui prohibe toute discrimination à l'encontre des employés américains en raison de leur "sexe biologique".

Ainsi, rapportent les médias américains, ce texte a bénéficié à une employée américaine en juillet en remportant un procès contre son ancien employeur. Aimee Stephens, avait été embauchée en 2007 en tant qu'homme par une société de pompes funèbres du Michigan. Elle avait été renvoyée plusieurs années après en annonçant son intention de faire sa transition.

Une jurisprudence attendue

Dans un texte publié vendredi, cité par le HuffPost, le Département de la Justice fait valoir, à rebours du jugement prononcé en faveur d'Aimee Stephens, que le "Titre VII ne prohibe pas les discriminations contre les personnes transgenres en raison (...)

Lire la suite sur BFMTV.com

Cette vidéo peut également vous intéresser :