L'administration Biden s'attaque aux paiements illicites en cryptomonnaies

·1 min de lecture

Le président américain devrait prendre des sanctions, dès la semaine prochaine, à l'encontre de plusieurs entités, dans le cadre de la lutte contre les transactions illicites comme le rançonnage.

L'administration Biden s'apprête à prendre des sanctions contre plusieurs entités pour lutter contre les transactions illicites en cryptomonnaies comme le rançonnage, affirme le Wall Street Journal vendredi 17 septembre. Le Trésor américain prévoit d'imposer des sanctions dès la semaine prochaine, indique le journal qui cite des sources proches du dossier. Interrogé par l'AFP, le Trésor n'avait pas répondu vendredi soir.

Selon des experts cités par le quotidien économique, le département du Trésor, qui s'est refusé de préciser les cibles des sanctions, devrait viser les portefeuilles numériques qui reçoivent des transactions de rançons et les plateformes cryptographiques qui aident à transférer ces sommes. Au-delà de ces sanctions ciblées, le ministère entend aussi publier de nouvelles directives pour les entreprises sur les risques associés à la facilitation des paiements après des infections aux rançongiciels. Ces directives imposeraient aussi des amendes, affirme le journal.

>> A lire aussi - Cryptomonnaies : le gendarme de la Bourse américaine veut mettre de l'ordre dans ce "Far West"

La cybersécurité est un des chevaux de bataille de l'administration Biden après une vague d'attaques informatiques, utilisant notamment les cryptomonnaies, qui a mis en lumière des vulnérabilités majeures. Le bitcoin est régulièrement critiqué par les régulateurs pour ses usages illégaux. Il a été utilisé par des pirates qui réclament des rançons à des entreprises ou collectivités locales pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crise des sous-marins : la France rappelle ses ambassadeurs en Australie et aux États-Unis, une première !
C’est officiel ! Didier Raoult quittera ses fonctions au plus tard en septembre 2022
Réchauffement climatique : l’ONU tire la sonnette d’alarme, scénario catastrophe en vue pour la planète
Législatives en Russie : Poutine obtient de Google et Apple la suppression d'une application d'opposants

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles