Publicité

L'administration Biden célèbre Pâques et « la visibilité transgenre », les républicains crient au « blasphème »

Pâques n’est pas de tout repos pour Joe Biden. Ce dimanche, le président américain a été visé par une nouvelle polémique, relaie le média britannique The Guardian. Vendredi, le Démocrate a publié un communiqué reconnaissant le 31 mars comme la Journée de la visibilité transgenre. Si ce jour coïncidait avec le dimanche de Pâques, Joe Biden appelait « tous les Américains à se joindre [à lui] pour élever la vie et la voix des personnes transgenres dans tout notre pays et à travailler à l'élimination de la violence et de la discrimination fondée sur l'identité de genre ».

À lire aussi Joe Biden ligoté à l'arrière d'un pick-up : Donald Trump ulcère le camp démocrate en relayant une vidéo

Il n’en fallait pas plus aux républicains pour s’opposer au fait que la date désignée du 31 mars pour la Journée de la visibilité transgenre chevauche le dimanche de Pâques, l’une des célébrations les plus saintes dans la religion catholique. « Nous appelons la Maison-Blanche de Joe Biden à présenter des excuses aux millions de catholiques et de chrétiens à travers l'Amérique qui croient que demain est pour une seule célébration, la résurrection de Jésus-Christ », a déclaré l’attachée de presse de la campagne de Donald Trump, Karoline Leavitt. « La présidence Biden a trahi le principe central de Pâques, à savoir la résurrection de Jésus-Christ », a poursuivi le chef républicain de la Chambre des représentants, Mike Johnson, qualifiant la démarche de « scandaleuse et odieuse ».

Biden s...


Lire la suite sur LeJDD