Ladji Doucouré ruiné : l'ex de Rachel Legrain-Trapani a été escroqué par ses conseillers financiers

·1 min de lecture

Pendant des années, Ladji Doucouré a brillé dans l'athlétisme. Champion du 110 mètres haies, l'ancien compagnon de Rachel Legrain-Trapani a ainsi accumulé les médailles lors des Championnats du monde et d'Europe. Le sportif a également très bien gagné sa vie grâce à de nombreux sponsors mais il ne lui reste désormais plus rien ! Un triste constat pour celui qui pensait entamer une retraite dorée en 2017. Dans l'émission En thérapie sur Vice TV, l'ancien candidat de Danse avec les stars a révélé qu'il était ruiné et avait été escroqué. "Je gagnais bien ma vie. Et je n'ai plus rien, a-t-il révélé. J'ai fait trop confiance ! J'ai travaillé avec des personnes qui étaient là pour gérer mes biens, mon argent. Faire des investissements sur des trucs sûrs. Dans la pierre, comme on dit. Un jour, je me suis réveillé et il n'y en avait plus. Et moi, je m'en voulais parce que j'ai fait confiance alors que mon père m'avait dit : 'Ne fais pas confiance aux gens'. Je ne l'ai pas écouté. Et j'ai fait confiance pendant douze ans. Et les douze ans où j'ai gagné beaucoup d'argent, pour moi en tout cas, un jour il n'y en avait plus et ça, ça fait mal."

Encore très touché, Ladji Doucouré a confié être tombé de très haut alors qu'il "n'achetait rien" et n'avait "pas beaucoup dépensé". "Quand j'ai pris mon appartement, les conseillers financiers, les gestionnaires en patrimoine, tous ces mots que je ne connaissais pas, que ma famille ne connaissait pas... On était perdus et on a fait confiance à des (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Lucie Lucas (Clem) en froid avec sa famille ? Ces grosses disputes difficiles vécues avec ses proches
VIDEO Kate Middleton et le prince William critiqués : l'incarnation de leur famille parfaite serait de la mise en scène
L'école de la vie : les professeurs pas tendres avec Guillaume Labbé
Thomas Sotto présentateur de Télématin : pourquoi il avait d'abord décliné la proposition ?
Christophe Beaugrand : cette grosse frayeur à laquelle il a heureusement échappé