L'actu en dessin : la vaccination contre le Covid-19 tourne au casse-tête mondial

·2 min de lecture

La course aux vaccins contre le coronavirus a inspiré les dessinateurs de Cartooning for Peace cette semaine. Le dessinateur italien Marco de Angelis montre un membre du personnel de santé qui tente d’extraire les doses d’un flacon malgré des difficultés immenses, comme une aiguille avec des nœuds.

Alors que l’Union européenne (UE) avait affiché une grande unité pour négocier des doses des vaccins anti-Covid-19, la campagne de vaccination est devenue un parcours du combattant dans le monde entier et les États européens commencent à agir en ordre dispersé.

En janvier 2021, Pfizer a annoncé sa décision de diminuer les livraisons de son vaccin développé avec BioNTech à l’UE au motif qu’il serait possible d’extraire une sixième dose de chaque flacon. Les pays européens ont affiché leur mécontentement, notamment car une telle manipulation serait délicate et exigerait beaucoup de précision.

Et face au fossé entre les pays développés et les pays sous-développés, l'ONU a demandé un effort mondial coordonné pour vacciner contre le Covid-19 et rassembler ceux qui ont l'expertise scientifique et les capacités de production, lors d'une rare visioconférence ministérielle du Conseil de sécurité consacrée à la santé mercredi 17 février. De son côté, l’UE a approuvé un accord pour l’acquisition de 300 millions de doses supplémentaires du vaccin Moderna.

Lors de la première réunion virtuelle du G7 pour Joe Biden, elle sera centrée sur la réponse à la pandémie et surtout le partage des vaccins contre le Covid-19. Emmanuel Macron a proposé que les pays riches transfèrent de 3 % à 5 % des doses qu'ils ont en stock à l'Afrique, qui en manque cruellement.

Cartooning for Peace se penche cette semaine sur cette actualité. Marco De Angelis – dessinateur et journaliste professionnel italien – représente la difficulté à procurer les vaccins contre le Covid-19 avec une seringue avec des nœuds, rendant son utilisation très difficile.