L'actrice américaine Mo'Nique porte plainte contre Netflix pour discrimination sexuelle et raciale

franceinfo Culture avec agences

L'actrice américaine oscarisée Mo'Nique a annoncé le 14 novembre avoir déposé une plainte pour discrimination salariale contre la plateforme de vidéo à la demande Netflix, qu'elle accuse de lui avoir proposé un contrat "au rabais" parce qu'elle est femme et noire.

Dans sa plainte, l'artiste, également chanteuse et humoriste, estime que Netflix lui offrait début 2018 pour une émission spéciale dédiée au stand-up la somme "discriminatoire" de 500.000 dollars.

"Je devais faire un choix : je pouvais accepter ce que je considérais comme de la discrimination salariale ou je pouvais défendre ceux qui m'ont précédée et ceux qui me suivront", a-t-elle écrit sur son compte Instagram. "J'ai choisi de les défendre", dit l'actrice de 51 ans.

Netflix se défend

Des accusations vigoureusement démenties par Netflix. "Nous sommes profondément attachés à l'inclusion, l'équité et la diversité, et nous prenons très au sérieux toute accusation de discrimination", a déclaré à l'AFP un porte-parole du géant du streaming. "Nous pensons que notre offre initiale à Mo'Nique était équitable, raison pour laquelle nous allons nous défendre contre cette plainte", a ajouté le porte-parole.

Mo'Nique, Monique Hicks pour l'état-civil, a reçu l'Oscar du meilleur second rôle féminin pour le film Precious en 2009. La même (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi