L'acteur et réalisateur Jacques Perrin, monument du cinéma engagé français, est mort

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Immense tristesse à l’annonce de la disparition de Jacques Perrin à l’âge de 80 ans. Il aura connu plusieurs vies : de jeune premier chez Jacques Demy (Les Demoiselles de Rochefort, Peau d’âne) à réalisateur et producteur de documentaires qui traduisent son engagement pour la protection de la nature. Dont Le Peuple migrateur (2001), qui a ouvert la voie à d’autres cinéastes aventuriers et militants tels que Luc Jacquet, Nicolas Vanier et Gilles de Maistre. Il avait retrouvé ce dernier en 2021 pour Le Loup et le Lion via sa société Galatée Films et son ultime apparition devant la caméra a été pour Frédéric Tellier dans Goliath (2022), qui dénonce le scandale des pesticides en France.

Encore une fois, complètement raccord avec l’investissement de l’acteur, sur tous les fronts pour sensibiliser les spectateurs au réchauffement climatique et ses conséquences sur la faune, la flore et l’humanité. Un mot qui prenait tout son sens chez lui, comme discrétion, gentillesse, générosité et bienveillance. Avec son éternelle chevelure blanche, son regard bleu perçant, sa force tranquille, il a marqué à jamais l’histoire du septième art.

Il a tourné avec les plus grands avant de devenir le héraut du film écologique

De son vrai nom Jacques-André Perrin-Simonet, il a baigné toute sa jeunesse dans le milieu. Avec un père, Alexandre Simonet, régisseur à la Comédie-Française puis souffleur au TNP de Jean Vilar, et une mère, Marie Perrin, comédienne. Comme ses trois enfants, Mathieu, Maxence et ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles